©Unsplash, @Samule

La double mainmise sur l’espace public. Réflexion.

Qu’il s’agisse de l’intimidation et de la répression opérées auprès des journalistes de Canal+ ou encore de la suspension et de la censure de plusieurs comptes féministes sur Twitter, Instagram et Facebook, l’actualité de ces dernières semaines ne manque pas de nous rappeler à quel point la question de la liberté d’expression et de la mainmise sur l’espace public est devenue aujourd’hui essentielle. Contrairement aux idéaux universalistes qui voyaient dans l’avènement de l’ère internet la possibilité d’une évolution positive permettant plus de pluralité et de représentativité dans la configuration de l’espace public, le début du XXIe siècle marquerait-il paradoxalement le renforcement d’une double mainmise économique sur ce dernier ?

Information, pouvoir et promesse démocratique

La parole : une distribution inégalitaire au fil des époques

L’espace public : un lieu d’exercice du contre-pouvoir

L’information : le journalisme et la promesse démocratique

L’espace public, l’apanage des puissances économiques ?

Transition d’une mainmise politique vers une mainmise économique

Concentration des médias…

…rime-t-elle avec emprise sur l’espace public ?

Le double étage ou la « supra-mainmise » des géants du numérique sur l’espace public

Une inadéquation d’échelle ?

Les GAFAM ou le double étage

Le spectre d’une hégémonie algorithmique

Si vous avez aimé cet article, abonnez-vous au site Citoyenne éclairée.

Smart citizen / « Citoyenne éclairée » passionate about digital humanities and writing.

Love podcasts or audiobooks? Learn on the go with our new app.